magourmandamoi

magourmandamoi

Recommandations et coordonnées des établissements testés/validés


Le Pitti Café : encore une bonne adresse à Albi !

 Voici une bulle gourmande, dans laquelle on aime se réfugier durant la pause déjeuner ou  avant de travailler, le matin, devant un breuvage réconfortant. Le Pitti Café, ce n'est pas seulement un café ; c'est aussi une boutique gourmande (thé, confitures...), un patron super sympa, des petits plats colorés, excellents et à prix plus que raisonnables! L'autre jour, entre 2 visites guidées, j'ai choisi la tartine champignons-boudin blanc et sa salade croquante à souhait. Pour le dessert, un crumble fraise-rhubarbe. Et vous ? Dites-moi! 

 


05/06/2019
0 Poster un commentaire

Restaurant le Lautrec à Albi

C'est par le biais de mon travail -guide conférencière pour l'Agit (association des guides interprètes du Tarn) dont le siège est à Albi- que j'ai découvert le Restaurant Le Lautrec, situé dans les anciennes écuries de la maison natale du peintre Henri de Toulouse-Lautrec. Un bel écrin, des produits locaux, authentiques et de qualité, de la passion, de l'originalité dans la tradition. Voilà comment je résumerais rapidement cet établissement qui nous offre à chaque fois un bonheur délicat pour nos papilles!

 

Je vous laisse découvrir quelques photos qui en disent long sur le savoir-faire et la passion des propriétaires. Mention spéciale pour la cheffe! Bonne dégustation virtuelle. Et pour la vraie, préparez votre venue grâce aux informations ci-dessous.

 

13/15, rue de Toulouse-Lautrec

81000 Albi

Réservations au 05 63 54 86 55

Fermé le lundi.

 http://restaurant-le-lautrec.com/

Sandrine et Antoine CARAMELLI

 

 

Menu

Menu "Autour des saveurs printanières" - entrée
Le ravioli croustillant à la purée d'artichaut, fraîcheur de menthe sauce ravigote à l'huile d'olive et pied de porc confit.
...coup de coeur!

Menu

Menu "Autour des saveurs printanières" - entrée
La tartelette de noix de St Jacques à la mousse de pois frais, pesto de coriandre

Menu

Menu "Autour des saveurs printanières" - plat
Viande ou, comme ici, poisson du jour (inscrit sur les ardoises)

Menu

Menu "Autour des saveurs printanières" - dessert
Ici, le sablé occitan à la compotée de rhubarbe et billes de pommes en imprégnation de sirop d'eau de vie, gelée de fraises parfumée au poivre danané

Un samedi matin printanier, alors que je venais de traverser le marché couvert avec 2 clients et leur avoir présenté les spécialités tarnaises... quelle fut notre surprise lorsqu'on découvrit dans notre assiette un résumé gustatif de notre balade gourmande ! Ici la salade albigeoise avec melsat, boudin noir, bougnettes poêlées,  radis au foie de porc salé... Bref, ils sont allés au marché avant nous!

Un samedi matin printanier, alors que je venais de traverser le marché couvert avec 2 clients et leur avoir présenté les spécialités tarnaises... quelle fut notre surprise lorsqu'on découvrit dans notre assiette un résumé gustatif de notre balade gourmande ! Ici la salade albigeoise avec melsat, boudin noir, bougnettes poêlées, radis au foie de porc salé... Bref, ils sont allés au marché avant nous!

Uns des plats signatures du Lautrec : le Cassoulet de l'Archevêque parfumé au safran et à l'ail rose de Lautrec. Vous l'avez remarqué? Oui, c'est bien du poisson! Le vendredi et toutes les veilles de jours saints, pas de viande pour l'église catholique! Ici une version terre-mer très réussie du Cassoulet, le roi de la gastronomie occitane.

Uns des plats signatures du Lautrec : le Cassoulet de l'Archevêque parfumé au safran et à l'ail rose de Lautrec. Vous l'avez remarqué? Oui, c'est bien du poisson! Le vendredi et toutes les veilles de jours saints, pas de viande pour l'église catholique! Ici une version terre-mer très réussie du Cassoulet, le roi de la gastronomie occitane.

L'artiste Henri de Toulouse-Lautrec était un bon vivant. Il aimait boire, trop car il était devenu alcoolique, mais il adorait manger aussi. Et pas n'importe quoi. Sa mère lui envoyait régulièrement de l'argent de poche - dans un premier temps il ne vivait pas de son art - mais également des bons produits du sud-ouest de la France comme du vin ou du foie gras. Sa grand-mère nous a laissé une citation qui en dit long sur ses passions et les liens qui se tissaient entre elles :

L'artiste Henri de Toulouse-Lautrec était un bon vivant. Il aimait boire, trop car il était devenu alcoolique, mais il adorait manger aussi. Et pas n'importe quoi. Sa mère lui envoyait régulièrement de l'argent de poche - dans un premier temps il ne vivait pas de son art - mais également des bons produits du sud-ouest de la France comme du vin ou du foie gras. Sa grand-mère nous a laissé une citation qui en dit long sur ses passions et les liens qui se tissaient entre elles : "Si un de mes fils tue un oiseau à la chasse, il en retire trois plaisirs : l'avoir, le dessiner, le manger."
Dans un livre de recettes paru bien après la mort de l'artiste, on peut découvrir quelques secrets culinaires farfelus et des péchés-mignons retranscrits par ses proches. Ainsi, on apprend que pour cuire sa viande, Lautrec allumait une flambée avec des ceps de vigne, y faisait griller 3 steacks superposés en les retournant à mi-cuisson...et ne mangeait que celui du milieu, le seul, selon ce fin gourmet, à avoir une cuisson parfaite.
Sur cette photo, voici le "Tortillat aux pommes" - un mix de pastis gascon et de tarte Tatin - interprété avec finesse par le Restaurant Le Lautrec. Le patron aime bien apporter au client, pendant la dégustation, le livre de recettes du peintre - et il a bien raison!


03/06/2019
0 Poster un commentaire

Une demande particulière : trouver un sandwich SANS GLUTEN dans TOULOUSE!!!

Par l'intermédiare de mon travail -je suis guide touristique- il m'arrive souvent (oui très souvent!) de recevoir des demandes bien particulières. Par exemple l'autre jour avec des collègues nous accueillions un groupe de clients qui allaient manger leur sandwich tout en écoutant nos commentaires de la visite guidée de Toulouse. Bon, ok. Sauf qu'il fallait acheter, juste avant la visite, un sandwich sans gluten pour une personne intolérante - l'agence n'ayant pas trouvé la perle rare dans les boulangeries toulousaines. Elle nous avait quand-même indiqué une possible adresse dénichée sur Internet. Je me proposai, bien sûr, en vue de l'écriture de cet article, de partir à la recherche du Saint Graal : un sandwich sans gluten made in Toulouse! Comme tous mes collègues, j'ai essayé d'anticiper avant le jour J en recherchant d'autres adresses. Le réseau, c'est génial. Surtout le réseau des guides conférenciers! Mention spéciale à Sarah Chandioux pour les appels téléphoniques et à Emmanuelle Robert pour l'adresse...du Saint Graal.

 

Me voici alors, un beau matin d'automne, en train de parcourir Toulouse dans un premier temps à un rythme tranquille, puis très effréné vu l'heure de la visite qui approchait. J'avais remarqué que dans les petits Monoprix, comme celui de la Gare Matabiau, des Buddha Bowls faisaient désormais partie des stars des étalages. Je me disais avec plein d'espoir que, s'ils faisaient des buddha bowls et du vegan, j'y trouverais aussi du sans gluten. Eh bien NON.

 

Je pris le métro direction Esquirol afin de trouver l'adresse transmise par l'agence : rue des Pollinaires, Boulangerie Les Sans Gênes. OUI effectivement ils font des sandwiches sans gluten! Mais ce jour-là, précisément, NON! Un accueil fort sympathique. Si vous voulez vous ravitailler chez eux, appelez-les d'abord pour connaître les préparations du jour (voir coordonnées à la fin de l'article).

 

Entre-temps, je me suis adressée à tous les commerçants de la rue des Filatiers susceptibles de procurer le Saint-Graal. Le traiteur italien a failli s'évanouir (!!!), un autre avoue que les sandwiches sans gluten sont trop fins après la cuisson et que c'est invendable. Ah, ça se précise. On discerne vite les gens qui préfèrent faire du vrai-bon fait-maison que du trafiqué.

 

Une fois tous ces établissements visités et questionnés, il fallait bien me rendre à l'évidence qu'il ne me restait qu'une seule solution : l'établissement qui avait été appelé la veille par ma collègue et qui se proposait de préparer un cake sans gluten rien que pour nous. Quand je suis arrivée je les ai appelés "mes sauveurs!". Alors qui? Vous découvrez la carte juste en-dessous. La Reine Margot, Salon de Thé Sans Gluten, 13 rue des Peyrolières, 31000 Oh Toulouse bien sûr!!!

 

Ah, au fait, petit message à l'attention de la Reine Margot : la cliente a adoré le cake! Vous voyez, tout s'est bien terminé...

 

...

 

...QUELQUES JOURS PLUS TARD...

Vous connaissez bien ce dicton : "C'est quand on ne cherche pas qu'on trouve!"?

Eh bien je suis tombée par hasard sur une nouvelle adresse qui propose du "souvent sans gluten". C'est le SOVAGA, rue des Lois. La gérante m'a fait un accueil très sympathique et expliqué son concept. Ce n'est pas que du sans gluten mais les intéressés, je pense, pourront trouver leur bonheur!

 

Et vous? Quel est votre adresse "sans gluten" à Toulouse? Likez, commentez pour faire grandir la liste des adresses "sans gluten" à Toulouse!

 

A bientôt!

Magali Delmas pour Magourmandamoi.

 

La Reine Margot, Salon de Thé Sans Gluten, 13 rue des Peyrolières, 31000 Toulouse. s.sarlandie@gmail.com

Le Sovaga, 14 rue des Lois, 31000 Toulouse. http://sovaga-scop.fr/

Boulangerie Lucas et Marie Sans Gênes, 28 rue des Polinaires, 31000 Toulouse. lucasetmariesansgenes.com

 

 


21/11/2018
0 Poster un commentaire

L'Auberge du Froehn

Vous êtes en Alsace ou vous projetez d'y aller? J'ai une nouvelle adresse à vous proposer! Je vous avais récemment parlé du restaurant La Vieille Forge à Kaysersberg menée par les jumeaux Laurine et Romain Gutleben. Depuis quelque temps déjà, ils ont chacun leur propre restaurant. Laurine s'occupe de la Vieille Forge, et Romain de l'Auberge du Froehn à Zellenberg. Chaque jumeau, avec son conjoint/sa conjointe, laisse libre-cours à son talent et sa propre personnalité.

Zellenberg est un joli petit village situé à 20 minutes de Kaysersberg (eh bien en voilà une belle idée de circuit!) sur la route des vins d'Alsace. Réserver une table chez le couple Gutleben c'est aussi pour le prétexte de découvrir le patrimoine alsacien. Vous apprécierez sans doute une petite halte devant la fontaine du XVIIIème siècle après avoir profité d'un magnifique panorama sur les vignobles.

 

Mes derniers coups de coeur : la salade gourmande, le risotto de St-Jacques et la torche aux marrons.

SVP passez-leur le bonjour de ma part!

 

Auberge du Froehn

5 rue d'Ostheim

68340 Zellenberg

 

03 89 47 81 57

 

auberge-du-froehn@orange.fr

 

Ouvert tous les jours sauf lundi, mardi midi et dimanche soir (sauf si férié)

 

Romain et Laure Gutleben au centre, encadrés de leur équipe.


18/10/2018
0 Poster un commentaire

Les Grands Buffets à Narbonne

Lorsque je suis en journée d'accompagnement avec un groupe, il m'arrive souvent de découvrir de nouveaux restaurants. Cette fois-ci, mes clients, en grande partie, connaissaient déjà cette adresse et  l'inscription des Grands Buffets au programme était, semble-t'il, un prétexte de plus pour faire une escapade d'une journée dans les Corbières. J'y suis allée 2 fois en l'espace d'une semaine. 1 association, beaucoup d'inscrits, donc 2 bus remplis sur 2 dates. 

 

 

Les Grands Buffets, c'est une institution, une fierté des Narbonnais,  fondée en 1989. Louis Privat, le patron, avait répondu à un appel à candidature de la municipalité pour mettre en valeur un complexe golf-patinoire-piscine. C'est vrai que quand on arrive,  ça ne paye pas de mine. Un immense parking, un immense bâtiment sans caractère. Mais quand on entre là-dedans...

 

 

Un décor digne des plus belles brasseries françaises, un bois au brun chaud mis en valeur par des vitrines de vaisselles d'argent, des volutes, des plantes vertes à profusion, de l'espace, des verrières, des luminaires à la Versailles. Opulence!

 

 

Opulence! A peine vous tournez la tête que le buffet de desserts vous laisse bouche bée. Vous avez déjà hâte d'être au dessert. Mais irez-vous jusque-là? Plus loin, après un accueil chaleureux et professionnel du personnel, vous attendent buffets d'entrées, avec foies gras, charcuteries, fruits de mer, crudités bio ; le buffet de fromages vous fait déjà des clins d'œil. 

 

Puis direction la rôtisserie et les plats chauds... Ouah!!! La classe! Sur un long menu, vous choisissez un plat (cassoulet, homard à l'Américaine - la signature de la maison -, turbot entier, coquille Saint-Jacques... ...), vous le commandez, le cuistot l'annonce au micro et vous entendez "oui chef!" chez les marmitons très affairés. Une fois votre plat en main (c'est rapide), vous louchez dangereusement sur les plats chauds mitonnés et vous vous dites que vous reviendrez, une fois l'assiette terminée, vous servir en escargots à la catalane, en frites à tomber, en cochons de lait ou et en légumes poêlés bio...

 

Vous calez sérieusement. Tanpis, direction les fromages. Tiens, voici une pépite : le gouda mille jours! Goûtons aussi au pain maison, allez un peu de confiture pour accompagner les fromages basques ou du miel pour le chèvre. De quoi devenir chèvre, oui! 

 

Le plus important pour moi avec le fromage, c'est le vin. Une sélection logique et intelligente de 70 références du Languedoc vous attend. "Un pichet de vin peut en cacher d'autres", comme dit si bien Louis Privat. Tout est vendu au verre ou à la bouteille au prix vigneron s'il vous plaît. Si vous achetez 6 bouteilles en repartant, celle que vous avez bue à table est offerte. 

 

Et puis, la cerise sur le gâteau, le moment tant attendu des gourmands : le dessert. Les desserts! Autour d'une colonne de chocolat coulant, toute une symphonie de gourmandises à la française, mais pas seulement puisque par exemple il y a d'excellentes pâtisseries orientales.  Des grands classiques (tarte Tatin, baba au rhum...) aux féeries chocolatées ou fruitées, en passant par les gaufres, les crêpes et même ... les glaces.

 

Je reviendrai car ... Je voudrais manger un de ces beaux citrons givrés! 

 

 

Quelques mots pour résumer? Eh bien, on se croit dans un marché couvert, des halles foisonnantes. A part que là, on peut tout prendre, tout goûter.  Le comble c'est que la qualité l'emporte sur...  la quantité! 

En parlant de qualité, celle que vous devrez rendre très opérationnelle ce jour-là : la Raison. Soyez raisonnable ! Car une balance vous attend à la sortie, c'est vrai, je ne mens pas ; je vous rassure elle penchera en votre faveur. 

 

Un peu de chiffres? 260 000 couverts en 2013. 

 

Bon appétit chers épicuriens. 

 

www.lesgrandsbuffets.com

Voir les photos dans l'album correspondant. 

IMG_20180208_154051.jpg


11/02/2018
0 Poster un commentaire